Cahier des charges de votre plan de maison

0
128
Avant d’établir un plan de maison, établissez un cahier des charges qui consiste à lister les pièces dont vous avez besoin, le nombre d’étages, le sous-sol ou non. Le cahier des charges est un outil précieux pour choisir plus facilement un terrain.

Le budget

Avant d’établir le cahier des charges, n’oubliez pas que vous aurez peut-être la chance de vivre dans votre maison pendant 30, 40 ans voire plus. Exercice difficile, ne vous focalisez pas sur vos besoins immédiats mais essayez d’anticiper sur les événements probables qui vont rythmer votre vie (on veut souvent avoir les bébés tout près de soi puis les ados à l’autre bout de la maison … et une fois leur envol pris, ils vous laissent un nid tout vide). De même, anticipez sur l’évolution de vos ressources financières. Si vous espérez vivre votre retraite, quels revenus aurez-vous à ce moment là et quelle sera la charge d’utilisation de votre maison (entretien, impôts locaux, coût du chauffage voire de la climatisation) ?

Si vous êtes à l’aise financièrement, ne dimensionnez pas votre maison sur le maximum de surface dont vous et votre famille aurez besoin durant votre vie. Essayez de voir la moyenne de vos besoins sur les 30 prochaines années. A budget égal, moins de surface vous permettra d’obtenir des matériaux de meilleure qualité et donc une maison plus agréable à vivre et plus économe.

Si votre budget est très contraint, essayez, soit de prévoir des pièces que vous aménagerez plus tard (typiquement à l’étage), soit de prévoir un agrandissement possible de votre maison, en sachant qu’il coûte moins cher de faire construire une nouvelle aile à la maison que de réhausser une maison qui n’a pas été prévue pour.

Faites votre choix des matériaux et aménagements, puis contactez les professionnels pour voir ci cela est compatible ou non avec votre budget. Procédez ensuite par itérations pour aboutir à un plan précis.

Les fonctions

Voici une liste des activités que l’on peut mener dans une maison. Bien entendu, il convient selon votre mode de vie de prévoir des pièces qui vont regrouper certaines d’entre-elles !

  • sommeil / cuisson / cellier (petite pièce annexe à la cuisine pour stockage denrées, congélateur…)
  • repas quotidiens / repas de fête /  repas de plein été / détente, musique, télévision
  • lavage / séchage / repassag / bains / douche / WC
  • jeux / travail (scolaire, de bureau) / bricolage
  • débarras / stockage / penderie / garage /  etc.

Le nombre de niveaux (étages)

Une maison à étage permet à surface habitable égale, de minimiser la surface des murs et de la toiture. De ce fait, une maison à étage coûte la plupart du temps moins cher à construire qu’une maison sans étage de surface habitable équivalente. Ceci est particulièrement vrai pour les maisons de plus de 100 m2 habitables.

  • Une surface réduite de murs et de toiture diminue les échanges thermiques. Pour une même qualité d’isolation, une maison à étage coûtera moins cher à chauffer l’hiver et restera plus fraîche l’été qu’une maison à simple niveau.
  • Par contre, une isolation des combles réussie (c’est à dire qui protège également de la chaleur l’été) reste plus onéreuse pour les combles habités que pour les combles perdus.

Pensez toutefois à mettre une chambre au rez de chaussée que vous serez peut-être amené à utiliser si l’âge venant, vous aviez des difficultés à monter un escalier. Un sous-sol permet d’augmenter encore la surface utilisable pour un même encombrement extérieur de la maison. A noter qu’un terrain rocheux ou inondable peut empêcher la construction d’un tel sous-sol. En cas de sous-sol, il est raisonnable de se poser la question : faut-il profiter de ce sous-sol ou non pour y garer les voitures ?

  • Dans un terrain plat ou à accès en haut de terrain, cel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here