Chauffage au fioul

0
211
Le fioul ou fuel est une huile extraite de la distillation du pétrole. Il s’agit d’une énergie fossile que l’on utilise notamment pour alimenter les chaudières de nos maisons.

La disparition du fuel au sein de nos maisons est une idée qui fait son chemin. Pourtant on estime qu’à l’heure actuelle cette énergie alimente encore plus de 10 millions de Français.

Les principaux avantages du chauffage au fioul

Le premier avantage mis en avant par les installateurs de chauffage au fioul est que, contrairement à l’électricité, vous ne payez que ce que vous consommez. Effectivement, il n’existe pas de coût fixe lié à l’abonnement d’un compteur. On mettra cependant davantage en exergue la durée de vie de l’installation puisqu’il n’est pas rare de voir des chaudières au fioul en parfait état de fonctionnement 30 ans après leur installation. A l’investissement, le prix d’une cuve de stockage au fioul est souvent moins élevé que celui d’une cuve au propane. Le fioul lui-même coûte moins cher que le propane ou l’électricité. D’ailleurs le rendement des chaudières fioul s’est nettement amélioré au fil des années.

On estime ainsi qu’une chaudière avait un rendement de 70% en 1975 contre 92% à l’heure actuelle. Selon l’Ademe, une chaudière basse consommation permettrait d’atteindre jusqu’à 34% d’économie d’énergie et une chaudière très basse consommation jusqu’à 40%. Un bon entretien entraîne également d’environ 10% la consommation de fioul. Les aides accordées pour les installations au fioul ne sont pas non plus à négliger dans le choix des énergies. Ainsi, une chaudière fioul basse température ou à condensation permet de bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 40%. Sachez aussi que le taux de TVA applicable à l’achat pour une chaudière ou encore une cuve à fioul est de 5,5%. Quant aux ménages non imposables à l’impôt sur le revenu, ils ont pu bénéficier d’une aide à la cuve de 150€ pour leur livraison de fioul en 2007. Cette aide spécifique pourrait être maintenue et élevée à 200 € à compter de novembre 2008.

Pour aller plus loin…

  • Il est possible d’opter pour une solution fioul-solaire et/ou fioul-aérothermie. Lorsque le solaire ne suffit plus pour alimenter la maison, notamment pendant l’hiver, le fuel peut être un bon complément.

Des inconvénients inévitables

Même si le fioul est sans conteste encore « dans la course » des énergies utilisées chez les particuliers, ses inconvénients ne peuvent être ignorés. Surtout, il ne faut notamment pas oublier que le fioul est une énergie fossile qui est par définition vouée à disparaître. Mais plus préoccupant, il s’agit surtout d’un combustible polluant produisant beaucoup de CO2. Il convient néanmoins de relativiser cela car des progrès ont été réalisés sur ce point. Il n’empêche que de moins en moins de constructions neuves se voient équiper d’un tel système. Enfin, on notera aussi que les solutions au gaz lui font une forte concurrence. A titre d’exemple, une chaudière au fioul coûte au minimum 1300 € de plus qu’une chaudière au gaz.

id+

  • Les chaudières d’aujourd’hui atteignent des rendements exceptionnels et permettent de réaliser des économies importantes :
    – de 25 à 34% d’économies d’énergie* avec une chaudière basse consommation dite « basse température ».
    – de 30 à 40% d’économies d’énergie* avec une chaudière très basse consommation dite « à condensation ».
  • L’installation d’une régulation peut réduire de 10% à 25% votre consommation d’énergie**.
  • L’entretien régulier de votre installation réduira également de 8 à 12% votre consommation de combustible !
* Par rapport à une chaudière de plus de 20 ans. Source ADEME.
**Sources ADEME

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here