Forage

0
192
Creuser le sol pour y trouver des richesses… une idée grâce à laquelle du pétrole et du gaz ont été découverts aux quatre coins du monde. Aujourd’hui, le forage domestique est une solution privilégiée pour trouver de l’eau et produire de l’énergie. Et si l’avenir de notre planète se trouvait sous nos pieds ? Si vous souhaitez, vous aussi, procéder à un forage sur votre terrain, sachez que cette technique nécessite des travaux conséquents, doublés d’un investissement à hauteur de la complexité de la tâche. Pour tout savoir du forage géothermique, consultez notre guide conseil.

A quelle fin?

Le forage de votre terrain apporte une réponse à une double problématique:

  • soit votre terrain contient une source et il vous est possible de puiser de l’eau dans la nappe phréatique
  • soit vous réalisez un forage plus profond, afin de récolter l’énergie transformée via le principe de la géothermie

Si une source se trouve sous votre terrain, vous pourrez l’exploiter en créant :

  • un puit domestique: pour alimenter en eau votre jardin, par exemple
  • un puit artésien: écologique et fonctionnel, il ne nécessite pas l’emploi d’une pompe

Dans un cas comme dans l’autre, l’eau des nappes phréatiques est captée à une profondeur de 6 à 10 mètres. Sa mise est œuvre est relativement économique. Avec ces puits, les particuliers disposent de suffisamment d’eau pour arroser les plantes du jardin ou nettoyer leur véhicule avec une eau gratuite.

Schéma représentant le forage d’un puit artésien

 

Une autre démarche consiste à forer pour récupérer de l’énergie, autrement dit, de la chaleur. En creusant à des profondeurs plus importantes, aux alentours de 50 à 150 mètres, les calories du sol ou de l’eau sont directement captées pour les transformer en énergie. Ce système est adapté au chauffage au sol ou à la production d’eau chaude sanitaire. Dans ce cas, vous opterez pour :

  • une géothermie verticale par sonde: destinée à récolter la chaleur pour la transformer en énergie gratuite et renouvelable
  • une géothermie sur nappe phréatique: dont le but est de capter la chaleur dans les roches avant de la transformer à l’aide d’une pompe à chaleur, par exemple

Réaliser un forage dans le but de développer une installation géothermique impose de réaliser au préalable un dimensionnement. Celui ci permet de définir la profondeur à laquelle installer la sonde et calculer la longueur du capteur. Si un particulier peut appliquer seul une règle de calcul pour définir ces paramètres, il est recommandé de confier cette tâche à un professionnel du forage.

Schéma représentant un forage géothermique

 

La géothermie, une énergie écologique

Plutôt que de produire de l’énergie en polluant notre planète,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here