Intérieur écolo

0
134
Economies d’énergies, intérieur sain, isolation naturelle… Voici quelques trucs et astuces qui s’avèreront bien utiles pour vous constituer un intérieur écolo !

Mars 2010

L’isolation phonique des parquets

On peut distinguer 3 types de pose de parquet :

  • la pose sur lambourdes,
  • la pose collée,
  • la pose flottante.

On distingue aussi 2 types de bruit :

  • les bruits aériens (transmis par l’air)
  • les bruits d’impact (lorsqu’on marche sur un parquet par exemple).

Avant d’isoler, il faut veiller à l’état du sol sur lequel le parquet est posé. Sur une dalle béton coulée récemment, mettez une barrière contre les remontées d’humidité. Pour une pose sur lambourde, clouez le parquet sur des lambourdes en bois. Pour éviter les bruits aériens, remplissez l’espace entre les lambourdes avec un matériau léger, dont le but est d’éviter que l’air ne transmette le son linéairement. Pour cela, un isolant en vrac type chènevotte ou ouate de cellulose fait parfaitement l’affaire et laissez une lame d’air entre l’isolant et le parquet d’ 1 cm. Attention toutefois avec la chènevotte, il faut la stabiliser en la saupoudrant de chaux aérienne. Contre les bruits d’impact, disposez des feutres résilients entre les lambourdes et le parquet. Pour une pose collée ou flottante, mettez des rouleaux ou des plaques de feutre résilients (de chanvre, de liège ou de fibre de bois) entre le parquet et le sol. L’avantage du chanvre est qu’il peut se comprimer plus que les 2 autres. En revanche, il n’y a pas de données précises sur l’affaiblissement acoustique obtenu. Comptez 130 euros TTC pour un rouleau de 25 m2 en 5 mm. Le liège existe en rouleaux, en panneaux et en lès spécialement conçus pour les lambourdes. Il a l’avantage, d’être imputrescible (il ne moisit pas), son principal inconvénient : il reste cher, 150 euros TTC pour un rouleau de 24 m2 en 4 mm. Il est à noter que dans la plupart des cas, ces sous-couches en liège sont assemblées à l’aide de colles polyuréthane. La fibre de bois est l’un des produits ayant le meilleur rapport qualité prix. Les feutres de sous plancher existent en différentes épaisseurs, mais c’est en 7 mm que l’on obtiendra les meilleures performances. Ses performances acoustiques seront de 19 à 26 dB. Comptez environ 3 euros TTC du m2.
Guillaume Demarque – Matériaux Naturels d’Ile de France (www.mnidf.fr)

Chaudière cogénératrice biomasse

La cogénération est la production simultanée de la chaleur et de l’énergie mécanique, le plus souvent transformée en électricité. La chaudière produit de l’eau ou de l’huile thermique à 110°C qui est envoyée dans un échangeur de chaleur permettant la vaporisation du fluide (l’évaporateur). Le fluide organique sous pression qui s’est vaporisé dans l’évaporateur est injecté dans une turbine. Après détente, il traverse un régénérateur pour un pré-refroidissement puis un condenseur où sa chaleur latente de condensation permet la production d’eau chaude de chauffage.
Source : www.leboisdanstoussesetats.org

Janvier 2010

L’enduit vénitien

Enduit sous forme de poudre à mélanger soi-même, à base de chaux ; sans dispersion synthétique l’enduit vénitien est idéal pour l’égalisation des supports, pour la réparation des endroits abîmés et pour l’application sous des peintures et crépis à la chaux, à l’intérieur. Grâce à la technique de l’enduit vénitien, vous obtenez une magnifique surface à l’aspect marbré et satiné au toucher. Source : www.auro.com

Septembre 09

Le bien air chez soi

On ne se soucie que trop peu de la qualité de l’air intérieur et pourtant… Après avoir profité durant les vacances des bienfaits des embruns marins, nous revoilà, pour la grande majorité d’entre nous, tribut

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here