Interrupteur

0
174
La pose d’un interrupteur reste une opération assez simple à condition de respecter quelques règles notamment concernant les branchements. Qu’il s’agisse d’un va-et-vient ou d’un interrupteur différentiel, ou encore d’un interrupteur sans fil, la pose diffère peu. Avant tout, comme pour toute intervention électrique, poser un interrupteur imposera de couper auparavant le courant.

Poser un va-et-vient

Idéal pour des couloirs ou des grandes pièces, ce type d’interrupteur reste assez complexe à poser. Il faut particulièrement faire attention aux branchements. Si les interrupteurs sont en saille, repérer les endroits de pose, percer les murs et fixer les boitiers. S’ils sont encastrés, une scie cloche permettra une pose parfaite.

Les branchements : brancher la phase (rouge) depuis le tableau sur le premier interrupteur va et vient ; brancher le neutre (bleu) et la terre (vert et jaune) du tableau sur le lustre ; relier le deuxième va-et-vient avec le fil marron au lustre ; la phase navette orange  reliera enfin les deux va-et-vient.

Interrupteur pour volet roulant

Spécifique, ce type de pose oblige à poser un interrupteur à trois positions permettant de descendre le volet, de le remonter ou de le stopper à la hauteur désirée. On relie alors le volet motorisé à un câble.

Cette pose nécessite, cela va de soi, la motorisation du volet avant d’installer l’inverseur, de fait, les travaux  sont lourds et nécessitent souvent une intervention professionnelle.

Poser un interrupteur différentiel

La pose d’un interrupteur différentiel se fait généralement directement sur le tableau électrique général. Ces interrupteurs permettent de protéger de surtensions éventuelles les circuits secondaires de la maison.

Complexe, cette pose nécessite une intervention d’un électricien, nombre de normes de sécurité et électriques étant à respecter.

Pose d’un interrupteur sans fil

L’avantage de ce type d’interrupteur est qu’il suffit d’adapter un module automatique à n’importe que l’interrupteur et le récepteur sur l’équipement électrique, lustre par exemple, que l’on souhaite faire fonctionner.  La pose est simplissime et fait disparaître de nombreux câbles souvent disgracieux en cas de rénovation ou d’installation nouvelle.

Le module automatique sera simplement inséré, vu sa toute petite taille, dans le boitier encastré dans le mur ou en saillie de l’interrupteur. Un simple domino permettra la connexion des modules.

Les interrupteurs automatiques

Destinés au lieu de passage, en extérieur, en cas de volonté de poser une lumière pouvant dissuader les voleurs, les interrupteurs automatiques permettent aussi de régler le temps d’allumage, de fait, de faire des économies puisqu’il n’y aura plus d’oubli de lumière allumée.

Ces interrupteurs sont reliés à une cellule de détection de passage qui déclenche alors immédiatement la lumière. Cet équipement ne nécessite aucun branchement particulier, il se branchera comme tout autre interrupteur simple, à la seule différence qu’il est

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here