Les différentes étapes pour enduire un mur

0
257
Enduire un mur revient à le préparer à recevoir une bonne couche de peinture ou de papier peint. Ainsi, en transposant l’atelier bricolage dans un institut de beauté, on ne fait juste qu’un gommage-lissage avant l’application du fond de teint, voilà tout! Mais, avant de vous précipiter, armé de votre pinceau et d’un seau d’enduit, sachez à quel type de mur vous avez à faire. Le matériau de votre mur, ainsi que son état et son environnement, déterminent la manière dont vous devrez procéder pour l’enduire.

Les outils nécessaires et les premiers pas

Dans votre trousse de parfait bricoleur, il faut donc : une auge servant à fabriquer l’enduit ; des couteaux pour ôter les parties s’effritant facilement et pour enduire le mur ; du papier de verre à très fins grains.

Tout commence par un nettoyage express de votre mur, c’est-à-dire qu’il vous faut le débarrassez de tous ses moindres petits trous et de ses parties friables. On gratte, on élargit, on rebouche et on gratte encore.  Ensuite, un bon dépoussiérage s’impose. Si votre mur le requiert, procédez à un enduit de lissage, puis lissez une fois sec. Pour préparer votre enduit, sachez qu’il faut trois volumes de poudre pour une seule d’eau. Il est préférable de verser d’abord la poudre, puis l’eau.

Comment enduire un mur intérieur ?

Premièrement, à votre rouleau ou taloche, selon l’effet souhaité (respectivement, ça donne : classique ou rustique) ; cependant, légère précision, pour un effet granité, optez pour le rouleau à crépir; préférez le rouleau acrylique pour un aspect lissé. C’est l’étape de la sous-couche, à laisser sécher entre 7 et 12 heures. Ensuite, vient l’étape de l’enduit à proprement parler. Appliquez l’enduit à l’aide d’un pinceau large (dénommé également « spalter »). Cette couche est à lisser avec une taloche ; évitez d’enduire de larges zones car il convient de procéder sur de petits périmètres successivement. Huit heures après, cette étape est à renouveler.

Enduire un mur en parpaings

Un mur extérieur en parpaings demande un traitement particulier : tout d’abord, le mur doit être humidifié ; ensuite, il faut appliquer un enduit de type imperméabilisant. Une fois cette couche sèche, procédez à l’enduit de mortier à l’aide d’une truelle et d’une taloche. Le mortier se pose en trois couches : la première est liquide, offrant une grande adhérence au mur ; la seconde est plus épaisse tandis que la dernière est davantage esthétique, et à déposer par un système de projection, avec une tyrolienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here