Rachat de crédit retraite: Rachat de crédit pour senior

0
175
Retraite, divorce, souhait d’acquérir un nouveau véhicule… De nombreuses situations peuvent vous inciter à recourir aux rachats de crédits. Nos conseils sur ces trois exemples précis.

Le passage à la retraite est un moment crucial dans une vie, et notamment d’un point de vue financier. Dès lors, il demeure particulièrement important de se constituer une réserve d’argent avant ce changement de vie pour pouvoir en profiter.

Partir en retraite est souvent synonyme de revenus moins importants, de ressources qui s’amoindrissent. Et si pour un couple, les deux personnes partent simultanément en retraite, cette chute de revenus s’en trouve encore accélérée. D’ailleurs, on retrouve souvent des situations de surendettement qui commencent à naître lors du passage en retraite. Il est donc primordial de recourir à des solutions financières adaptées, et de prévenir plutôt que de devoir guérir. Les opérations de rachats de crédits ou même de réaménagement de dettes sont des éléments qui peuvent permettre de faire face à des situations pré crises. Surtout aujourd’hui, où l’on parle de plus en plus – et à juste titre – de la baisse du pouvoir d’achat et de l’inflation, il s’avère indispensable d’anticiper la baisse de revenus qui peut résulter du passage à la retraite. La première des choses à faire, est de se poser les bonnes questions quant à la gestion de son budget, et e savoir modifier et rééquilibrer les postes de dépenses.

Evidemment certaines dépenses sont immuables… En revanche, les frais liés à l’habillement peuvent être diminués, ceux liés aux transports, aux vacances peuvent donner lieu à certaines réductions, en fonction de l’époque où vous partez. De nombreuses pistes sont à explorer car ce changement de conditions peut aussi vous donner droit à quelques aides. A contrario, le fait de rester à domicile peut entraîner des dépenses supplémentaires : consommation énergétique, repas qui ne sont plus pris dans des cantines ou grâce à des tickets restaurants… Souvent, la première année est la plus difficile, car de transition et il n’y a pas de baisse d’impôts pour soulager le ménage, ces derniers étant calculés sur le revenu de l’année précédente, soit sur une année encore active. Ce pourquoi, une réserve d’argent mise à disposition dans le cadre d’un rachat de crédits devient véritablement une précaution à prendre.

Cette baisse d’impôt sera donc effective dès la seconde année de retraite…Ceci sera vraiment significatif mais ne pourra qu’amoindrir la perte de revenus, qui s’accentue également avec la hausse des dépenses liées aux loisirs qui sont forcément plus importants que lors de la vie active. En plus, il est notable qu’aujourd’hui de nombreux jeunes retraités doivent encore faire face à des crédits immobiliers ou à la consommation et ont un besoin de financement pour un nouveau projet. C’est à ce moment que le recours aux Intermédiaires en Opérations de Banque s’avère efficace, puisque ces derniers peuvent proposer des solutions financières qui sont parfaitement adaptées aux particuliers qui sont dans la situation de retraite récente.

La solution de rachats de crédits peut redonner un certain pouvoir d’achats aux retraités. Elle simplifie également bien souvent la gestion du budget, avec la mise en place d’un crédit unique, à rembourser en une seule mensualité. Les rachats de crédits sont généralement adaptés à votre cas particulier et s’adapte tout particulièrement à la situation de cessation d’activité, et ce, même pour des personnes qui seraient en pré retraite et toucheraient les Assédics pendant la période intermédiaire entre la vie active et le moment où ils bénéficieront de leur pension. Notez également que le fait de regrouper ses crédits et encours en un seul et même prêt peut permettre à de jeunes retraités de financer un nouveau projet, un poste de dépense inattendu ou de constituer plus sûrement une réserve d’argent en cas de coup dur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here